Sommaire

  • Bouche hygroréglable : son fonctionnement
  • Spécificités de la bouche hygro
  • Prix d'une bouche hygroréglable

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) a fait de nombreux progrès en passant au double flux et à l'hygroréglable. Les deux types de VMC hygroréglable modulent le flux d'air aspiré en fonction de l'humidité de la pièce. Cela permet de limiter les dépenses en énergie tout en améliorant le confort et en évitant les dégâts de l'humidité dans les constructions.

Pour fonctionner, la VMC hygroréglable nécessite des bouches hygroréglables dont il est bon de connaître le principe, les applications et les modalités de pose. Heureusement, nous sommes là pour tout vous expliquer à ce propos !

Bouche hygroréglable : son fonctionnement

La VMC hygroréglable peut moduler le débit d'air extrait des pièces en fonction du taux d'humidité détecté. Cette modulation du flux d'air a pour double avantage de réduire :

  • les nuisances sonores d'une VMC tournant toujours à haut régime ;
  • la consommation électrique, puisque la modulation du débit se fait par variation de la vitesse du ventilateur extracteur d'air vicié.

Pour pouvoir détecter le taux d'humidité dans le bâtiment équipé d'une VMC hygroréglable, il est indispensable d'équiper la VMC avec des bouches hygroréglables dont le rôle est d'ouvrir plus ou moins leur volet d'aspiration. Le ventilateur étant sensible au débit d'aspiration requis par les bouches auto-réglables, il fera varier sa vitesse de rotation en fonction du degré d'ouverture de chaque bouche et de l'ensemble des bouches.

Il existe deux grandes catégories de bouches hygroréglables :

  • Les bouches hygroréglables à capteur électronique : ce sont des bouches de VMC dont le volet d'aspiration est motorisé par un petit moteur électrique et dont le degré d'ouverture est modulé par un capteur fonctionnant avec l'énergie électrique d'une pile ou d'un transformateur 12V alimenté sur secteur.
  • Les bouches hygroréglables mécaniques : sans alimentation électrique, ces bouches sont munies d'une tresse sensible à l'humidité en nylon ou en lin, dont l'allongement est proportionnel à l'hygrométrie de l'air ambiant. Lorsque la tresse se distend et se rétracte en fonction de l'humidité, elle actionne mécaniquement le volet de régulation qui s'ouvre ou se ferme davantage.

Spécificités de la bouche hygro

Ce n'est pas le type de fonctionnement de la bouche (électronique ou mécanique) qui influe sur le choix et le dimensionnement de chaque bouche de la VMC. En revanche, il faut prendre en compte :

  • La nature de la pièce : une salle de bain, une salle d'eau ou un WC n'aura pas besoin du même débit d'air qu'une cuisine. Il faut donc s'assurer de la destination prévue par le constructeur.
  • Le débit d'air : Le débit d'extraction d'une bouche hygroréglable est mesuré en mètres cubes d'air par heure (m³/h) à la pression de 100 Pascals (Pa) et en fonction du pourcentage d'humidité (HR).
  • Le diamètre de la réservation : en fonction de la puissance d’extraction de la VMC, le diamètre des conduits d'air et donc des réservations pour le montage de la bouche varient parmi les diamètres standard exprimés en millimètres (mm) : 80, 95, 99, 100, 102, 110, 116, 120, 125, 150, 160.
  • Les fonctions et l'esthétique : elles sont à adapter aux goûts de chacun en fonction des propositions des différents fabricants. Parmi les fonctions et accessoires proposés :
    • la temporisation mécanique ou électrique permet d'ouvrir en grand une bouche qui se reprendra son fonctionnement hygroréglable après un certain temps ;
    • le fût permet de monter une bouche sur un conduit du même diamètre ou d'adapter une bouche à un conduit de diamètre différent ;
    • l'anneau acoustique réduit le bruit de fonctionnement d'une bouche afin d'en limiter les nuisances acoustiques.

Prix d'une bouche hygroréglable

En moyenne, comptez entre 20 € et 30 € pour acheter une bouche hygroréglable pour salle de bain, salle d'eau ou cuisine. Il faut compter un peu plus pour des bouches à performances élevées ou disposant d'options : électronique, temporisation, etc.

L'achat d'une bouche hygroréglable peut se faire dans la plupart des grandes surfaces de bricolage, mais aussi sur les sites en ligne sur Internet où il est facile de traquer la promotion tout en gardant un grand choix en matière de performances et d'esthétique.

D'autres choses à connaître sur la VMC :

VMC : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide
VMC

Aussi dans la rubrique :

Réalisation des travaux

Sommaire

Installation : soi-même ou par un pro ?

Installation VMC Les professionnels de la ventilation