Sommaire

  • Principe de la VMC gaz
  • Réglementation de la VMC gaz
  • Prix de la VMC gaz

Pour assurer la ventilation d'un logement, il existe plusieurs types de VMC : simple flux, hygroréglable, double flux, thermodynamique, VMR, VMC gaz, VMP ou VMI. Le principe est de créer une circulation de l'air au sein du logement, par une ventilation mécanique. Ce type de VMC est utilisé essentiellement dans les logements collectifs.

Principe de la VMC gaz

La VMC gaz est une déclinaison du système simple flux. Le principe est d'évacuer, par le même réseau, l'air vicié du logement et les produits de combustion d'une chaudière ou d'un chauffe-eau à gaz.

Cela nécessite, lorsque la chaudière est en fonction, la présence de bouches d'extraction assurant le surcroît de débit à extraire.

 

Réglementation de la VMC gaz

Pour éviter tout accident, il est primordial que les chaudières à gaz raccordées à la VMC gaz s'arrêtent en cas d'arrêt de l'extracteur. La réglementation impose donc la présence d'un système de sécurité, ainsi qu'un entretien régulier de ces VMC.

Dispositif de sécurité de la VMC gaz

La réglementation pose un cadre strict visant à assurer la sécurité des installations :

  • Toutes les VMC gaz doivent doivent comporter un système de sécurité individuelle, mis en place par le fabricant, sous la forme d'un interrupteur thermique (pour les chaudières classiques) ou d'un interrupteur pressostatique (pour les chaudières à condensation).
  • Les VMC gaz installées dans les logements collectifs doivent, en plus, comporter :
    • un détecteur de défaut d'extraction ;
    • un système de transmission d'ordre ;
    • un organe assurant la mise à l'arrêt de chacune des chaudières de l'immeuble ;
    • un dispositif signalant cet arrêt.

Entretien de la VMC gaz

Pour réduire au maximum les risques d'incendie, la réglementation impose un entretien régulier des VMC gaz, qui doit être effectuée par un professionnel. Elle exige, entre autres :

  • au moins une fois par an :
    • le nettoyage des pales du ventilateur ;
    • la vérification des connexions électriques et des caractéristiques de fonctionnement du ventilateur ;
    • l'entretien, voire l'échange, des bouches d'arrivée d'air et d'extraction ;
    • la vérification de la vacuité des différents conduits ;
  • au moins une fois tous les 5 ans :
    • le contrôle et le réglage global de l'ensemble de l'installation ;
    • la vérification du bon fonctionnement de l'ensemble du dispositif de sécurité collective ;
    • la vérification du bon fonctionnement de chaque appareil raccordé.

Prix de la VMC gaz

Il faut compter au minimum 400 euros pour une VMC gaz, hors pose.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de la VMC. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

VMC : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide
VMC

Aussi dans la rubrique :

Types de VMC

Sommaire

La VMC simple flux

VMC hygroréglable VMC autoréglable
Voir 1 article de plus