Comment optimiser une VMC double flux ?

Question détaillée

Question posée le 24/09/2016 par wazer51

Bonjour,

Je souhaiterais installer une VMC double flux mais je souhaiterais savoir s'il était intéressant de la coupler à d'autres installations pour améliorer le confort et l'efficacité :

1/ ajout d'une batterie de chauffage électrique sur le réseau d'air insufflé : cette solution permettrait de chauffer l'air intérieur pour retrouver les quelques degrés perdus à l'extraction et s'en servir pour chauffer la maison (Rmur = 6 à 8 et Rtoit = 10 à 12)

2/ ajout d'un puits canadien : est-ce utile d'avoir un air déjà adouci en hiver et rafraîchi en été ? J'avais entendu le fait que si l'écart de température entre 2 éléments était trop faible, l'échange thermique était moins efficace. Le radon dans le sol peut aussi être nocif (département 51).

3/ remplacement des bouches standards par des bouches hygroréglables (ex: http://www.domotelec.fr/achat/ventilation-vmc-double-fl...). Si la VMC double flux a un débit constant, comment des bouches hygroréglables peuvent-elles être efficaces ?

Merci pour vos conseils ou retours d'expérience :-)

Benjamin.

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 30/09/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonsoir,
Je ne connais pas suffisamment les VMC double flux pour répondre aux deux premières questions mais je connais les fenêtres et je sais que l'on n'installe pas d'entrées d'air quand on a une VMC double flux. Au contraire, il faut boucher toutes les entrées d'air pour éviter de parasiter la VMC, tout l'air qui entre dans la maison (ou le maximum) doit en effet passer par la VMC double flux (idem pour celui qui sort). C'est le principe même de la VMC double flux.
Cordialement,

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 02/10/2016 par EMAPLAST

Bonjour,
Réponse 1 : A mon sens il est préférable de dissocier la ventilation du chauffage de la maison.
Des résistances électriques dans le circuit d'air alors que ce n'est pas prévu par le concepteur de la VMC s'apparente à un bricolage incertain mais ce n'est que mon avis.
Réponse 2 : Personnellement je trouve qu'il faut bien réfléchir avant de décider d'installer un puits canadien par rapport aux avantages qu'on peut en tirer face au prix d'installation et à l'entretien qu'il demande et le risque de respirer des cochonneries si l'installation n'est pas parfaite ou mal entretenue.
Réponse 3 : Les VMC double flux ne sont pas toutes à débit constant, il existe maintenant des VMC double flux dont le débit s'adapte selon l'ouverture des bouches hygro. Les ventilos à l'intérieur sont mûs grâce à des moteurs électroniques à vitesse variable, ils appellent ça des VMC double flux modulées.
https://www.promotelec.com/espaces/professionnels/dossi...

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 02/10/2016 par Anonyme

Merci pour ces précisions. Je pense en effet que le puits canadien ne serait pas intéressant. D'autant plus s'il y a des substances néfastes telles que le Radon.

Par contre, pour la batterie de chauffage, ce serait dimensionné par le fabricant. Et c'est un produit du fabricant (ex: http://www.zehnder.fr/download/20258/22810.pdf).

Du coup s'il y a une batterie de chauffage, je ne suis pas sûr que rajouter des bouches hygroréglables serait efficace. Cela reviendrait à insuffler un air chaud mais à un très faible débit.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 02/10/2016 par EMAPLAST

Je ne connaissais pas ce type de produit mais je ne suis pas non plus spécialiste en chauffage/ventilation (on en apprend tous les jours !).
Pourquoi ne vous adresseriez pas au fabricant qui sera sans doute plus à même de vous répondre sur l'utilité ou pas d'avoir des bouches hygro avec cette batterie de chauffage.
Après tout, ce n'est peut-être pas forcément incompatible car les bouches hygro sont placées sur l'extraction.
Elles se ferment lorsque l'hygrométrie de l'air intérieur diminue, or ce sont les occupants de la maison qui sont les principaux générateurs de l'humidité présente dans l'air ambiant (respiration). Du coup lorsque la maison se vide, le débit de renouvellement d'air diminue et donc par conséquent le chauffage également ce qui permet de réduire sensiblement le chauffage par la même occasion et de manière automatique dès lors qu'il n'y a plus personne dans la maison.
Ce n'est qu'une réflexion personnelle, et j'ignore si mon raisonnement tient la route ou pas.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 02/10/2016 par Anonyme

OK merci pour l'échange et la réflexion en tout cas. Ce sont peut-être encore des installations où on a peu de retours aussi. Comme toutes les innovations.

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider